Nathalie

Le Cleï

Juillet 1789, entre Versailles et Paris. À 15 ans, au château de Versailles, Lucille est perruquière de la reine Marie-Antoinette qu’elle doit suivre comme son ombre tout au long de la journée. Un travail fatigant, mais dont le salaire permet d’aider à survivre sa famille restée dans les faubourgs pauvres de Paris. Pendant ce temps, son frère jumeau Augustin loue ses bras chaque jour aux Halles de Paris pour glaner quelques sous de plus. Alors que Lucille voit les tables de Versailles déborder de victuailles, la situation du peuple parisien est dramatique car le prix du pain ne cesse d’augmenter. Un vent de révolte commence à souffler sur la capitale, d’autant que Louis XVI s’oppose aux revendications du Tiers-état. Il renvoie même son ministre Necker, le seul à plaider la cause du peuple. La tension est à son comble, le peuple cherche des armes et de la poudre pour se défendre. Oui, mais où en trouver ? Aux Invalides ? A la Bastille ? Pour Lucille et Augustin, la Révolution française est en marche et le compte à rebours a commencé…

 

Et puis le jour J est arrivé. L’histoire de France s’est jouée ce jour-là et a fait le monde d’aujourd’hui.

14 juillet 1789, la prise de la Bastille. Oui mais avant d’arriver à cette date fatidique, que s’est-il passé ? Pourquoi le peuple s’est rué sur cette forteresse pour récupérer de la poudre ? Nathalie Le Cleï démarre son récit neuf jours plus tôt, le 5 juillet 1789 pour faire un état des lieux de la situation et du contexte d’alors.

Cette première date est le prétexte pour détailler juste ce qu’il faut pour bien comprendre les causes du soulèvement populaire : la convocation des Etats généraux en mai, le doublement du Tiers Etat, le serment du Jeu de Paume, la demande d’une Assemblée constituante. Malgré tout cela, la colère du peuple enfle avec la famine qui décime les familles pauvres, le renvoi de Necker, la mobilisation des troupes autour de Paris et l’abondance de la nourriture au château. Il y a les faits et il y a les personnages : Louis XVI bien sûr dont la fonction de roi est trop lourde à porter, la reine Marie-Antoinette désespérée, le comte d’Artois qui contraint son frère à renvoyer Necker, seul homme pourtant à porter la parole du peuple. Et chacun de leur côté, il y a Lucille et Augustin, témoins de tous ces évènements. Leur position respective nous permet de voir ce qu’il se passe côté Versailles et côté peuple de Paris. Ce parallèle est fondamental pour saisir les relations de causes à effets. J’aime cette collection pour cette approche intéressante vers un événement dont on sait qu’il va avoir lieu, mais sans bien savoir comment et pourquoi.

Et Nathalie Le Cleï fait vibrer ce peuple de Paris, son écriture renvoie la colère de ces gens qui souffrent de la faim, de la misère. Les dialogues sont percutants et témoignent totalement de la révolution qui est en marche.

Comme le veut la collection, le roman se termine par un premier épilogue vingt ans plus travers à travers lequel nous retrouvons les personnages qui ont vécu la révolution et qui ont pu évoluer dans un environnement désormais différent. Et il y a le Jour J bis puis épilogue bis, uchronie totale, où l’autrice a imaginé ce qu’il aurait pu advenir s’il n’y avait pas eu la Révolution française. En somme, si les gens de pouvoir étaient plus à l’écoute de la population sans attendre qu’une révolte survienne.

Un roman idéal pour venir illustrer les cours sur la Révolution française du cycle 3.

Ce qu'ils en disent...

Isabelle Durand

Une collection de romans historiques proposant de courtes uchronies pour la jeunesse, j’étais curieuse, j’ai tenté celui sur la Révolution Française… et j’ai passé un bon moment de lecture !

Le concept des uchronies en littérature jeunesse, c’est aussi intéressant que délicat. Il y avait bien eu de 2008 à 2012 environ les titres SF de la collection Ukronie chez Flammarion, dirigée par Alain Grousset. Parfois un peu effrayants par l’épaisseur du livre, souvent réussis, mais peut-être denses et exigeants.

Oskar éditeur relance l’idée d’uchronie jeunesse avec 7 titres parus depuis 2016 dans la collection « 10 jours pour changer le monde », à travers des textes plus courts et un fil conducteur bien défini : imaginer les 10 jours précédant un événement historique majeur, aux côtés de personnages qui sont actifs dans le cours de l’Histoire, jusqu’au jour J, le tout fondé sur des précisions historiques réelles (annotées parfois en bas de page pour davantage de précision). Puis, dans un « Jour J bis », une courte version uchronique est proposée, et son épilogue si les évènements avaient tourné différemment.

J’ai lu un titre paru en mars, « Tous à la Bastille ! » de Nathalie Le Cleï. Un récit jouant du suspense du compte à rebours, un choix d’héroïne-témoin qui permet d’inclure avec efficacité la petite histoire dans la Grande Histoire, le tout est réussi et se lit facilement.

Distinguer clairement la première version « historique » (dont chaque chapitre est un jour différent jusqu’au dénouement final véridique) de la version « bis » est une belle idée. Le lecteur accède ainsi à une compréhension historique et à une variation fictive originale.

Période très connue de l’Histoire, Nathalie Le Cleï réussit fort bien à captiver son lecteur. Elle montre les conditions de vie des pauvres et des riches, ce que j’ai trouvé très bien. Le fait que dans chacune de ses deux « façons de vivre », il y est des membres de la même famille rend le roman encore meilleur. Adapté à un jeune lectorat mais aussi à des lecteurs plus grands, « Tous à la Bastille ! » est très bien écrit, donnant envie de s’intéresser encore plus à notre Histoire. La fin alternative est vraiment bien, ce qui nous permet de réfléchir en un sens sur nos actes qui peuvent avoir des répercussions sur le futur. Et il est très plaisant, à travers cette série qu’est « 10 jours pour changer le monde » de se faire sa propre opinion de comment se serait déroulée la vie aujourd’hui si tel ou tel événement ne s’était pas passé tel qu’il s’est déroulé…

Roman historique 10-15 ans

Programme d’histoire de CM2
et de 4ème

Editions OSKAR

Illustrateur Raphaël Hadid

Broché / 21 x 13 cm / 152 pages

ISBN 979-1021406025

ÉVÈNEMENTS

 

2018-2019 : Sélection pour le Prix du Roman historique de la ville de Blois (catégorie CM-6ème)

 

13 octobre 2018 : présence-dédicace au Salon de la Biographie de la ville de Chaville

 

4 novembre 2018 : présence-dédicace au Salon des Ecrivains du Bnai-Brit (mairie du 16ème Arrondissement de Paris)

 

30-31 mars 2019 : présence-dédicace au Salon du Roman Historique de la Ville de Levallois

 

Si le 14 juillet 1789, les Parisiens n’avaient pas pris la Bastille, quelle aurait été notre histoire ?

TOUS À LA BASTILLE !

Retrouvez toute mon actualité sur ma page Facebook